Fiche maintien – Hymenopus coronatus

Nom commun : Mante Orchidée

Olivier – 1792

Photos

Classification

Répartition / Origine

Elle est originaire des forêts tropicales d’Asie du sud-est.

Description originale

__

Variantes connues

  • Classique
  • Super Pink

Sous espèces

__

Fiche de maintien

Description générale

  • Le dimorphisme sexuel est important chez cette mante.
  • Taille adulte : Environ 6-7cm chez la femelle 2,5-3cm chez le mâle
  • Corps blanc prenant des teintes rosées jusqu’au rose flash chez le juvénile. Blanc brun chez l’adulte.
  • ‘Collier’ sur le corps vert chez la femelle, brun chez le mâle.
  • Plus de segments abdominaux chez la femelle que chez le mâle.
  • 6 paires de pattes dont 4 pour se déplacer et 2 pattes ravisseuses.
  • Les femelles ont des ailes, mais sont trop lourdes pour voler, elles ne feront que planer.
    Les mâles eux, n’hésiteront pas à se servir des leurs et à s’échapper du terrarium.

Durée de vie

Jusqu’à 6 mois en Imago pour la femelle
2-3 mois en Imago pour le mâle

Régime alimentaire

Elle a un régime alimentaire strictement carnivore :

  • Drosophiles
  • Mouches
  • Blattes

On nourrira 1 à 2 fois par semaine, un peu moins le mâle qui refusera plus souvent la nourriture.
On voit si une mante a bien mangé à la taille de son abdomen.

Habitat

  • Taille minimum : Une braplast, bien qu’un peu juste pour la femelle une fois adulte
  • Taille de terrarium chez Kate : 30 cm x 30 cm x 30 cm

Température

  • 24 à 30°c
  • Le mâle est à 24°c et la femelle à 28°c en général chez Kate.

Humidité

  • 70-90%
  • Humidifier les parois et le substrat si vous en avez quotidiennement mais jamais sur la Mante.

Substrat

  • Pas obligatoire, mais permet de garder l’humidité et si vous y placez une orchidée pour votre mante. (Possibilité d’en mettre une fausse.)

Reproduction

  • Reproduction sexuée
  • Maturité sexuelle différente selon le sexe.
    Mâle : 15 jours après la mue imaginale
    Femelle : 15 jours à 3 semaines après la mue imaginale.
    Si le mâle et la femelle ont le même âge, il faudra ralentir la croissance du mâle qui fait en général moins de mue et est adulte plus rapidement que la femelle.
  • La femelle pourra dévorer le mâle après / pendant l’accouplement. Certains éleveurs évitent ça en nourrissant la femelle pendant l’accouplement.
  • La femelle pond une à plusieurs oothèques 7 à 15j après l’accouplement.

L’accouplement d’Hymenopus coronatus est assez codifié si on veut une reproduction réussie. C’est une espèce assez compliqué de par le dimorphisme sexuel important. Il faudra placer la femelle sur une branche, dans le terrarium du mâle de préférence et le mâle à l’arrière de la mante, sur la branche. Il faudra ensuite nourrir la femelle pour la faire bouger et que le mâle remarque sa présence.
Il sautera sur le dos de la femelle, souvent à l’envers. Il se retournera au bout d’un moment et commencera à stimuler la femelle en tapotant son dos.
Il faudra nourrir régulièrement la femelle pour éviter de perdre le mâle. L’accouplement peut durer plusieurs heures et il ne faudra pas l’interrompre. A la fin le mâle s’envolera et scellera son destin, funeste ou non selon l’humeur de la femelle et sa rapidité à s’enfuir.

Sources :

  • Expérience personnelle
  • Expérience d’autres éleveurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *