En tête Agalychnis callidryas

Fiche maintien – Agalychnis callidryas

Agalychnis callidryas – La rainette aux yeux rouges

Fiche maintenance pour Agalychnis callidryas, la rainette aux yeux rouges
Nom commun (vernaculaire) : Rainette aux yeux rouges

Cope – 1862

Photos

  • Agalychnis callidryas femelle
  • Agalychnis callidryas femelle

Classification

  • Règne : Animalia
  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Amphibia
  • Famille  : Phyllomedusidae
  • Genre : Agalychnis

Répartition / Origine

Le sud de l’Amérique centrale, près des mers comme au Mexique, au Belize, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Costa Rica, Panama et Colombie. Mais elle est principalement présente le long de la mer des Caraïbes.

Carte de répartition d'Agalychnis callidryas
Carte de répartition de l’espèce Agalychnis callidryas

Description originale

__

Variantes connues

__

Sous espèces

__

Fiche de maintien de Agalychnis callidryas – Rainette aux yeux rouges

Description générale

  • La peau varie du vert feuille au vert foncé. Ses flancs sont bleus foncés, violets ou bruns et sont marqués par des barres obliques-verticales jaunes ou crèmes. Sa face ventrale est blanche.
  • Ses yeux globuleux sont rouges.
  • Le dimorphisme sexuel est uniquement par la taille
  • Taille adulte : Environ 7,7cm chez la femelle 5,9cm chez le mâle
  • Le mâle est le seul à chanter pendant les périodes de reproduction principalement.
  • Les juvéniles sont capables de changer de couleur passantdu vert le jour à violacé/brun la nuit.
  • Leurs yeux sont davantage jaunes que rouges et leurs flans sont dépourvus de marques claires.
  • Les têtards mesurent jusqu’à 4,8cm et sont gris olivâtre.

Durée de vie

Environ 5 ans dans la nature. 8 à 10 ans en captivité.

Régime alimentaire

Elle a un régime alimentaire strictement carnivore :

  • Vers de farine
  • Grillons
  • Teignes de ruche
  • Mouches
  • Mites
  • Sauterelles
  • Papillons de nuit

On nourrira 2 à 3 fois par semaine en variant le plus possible l’alimentation pour éviter les carences. Il est préférable de laisser la grenouille chasser. On peut aussi de temps en temps piquer la proie avec des vitamines avant de la proposer à la grenouille à l’aide d’une pince.
Pour les juvéniles, pensez aux proies plus petites (drosophiles par exemple.)

Habitat

  • On dit un volume de 100L pour un couple. le terrarium idéal est de 45x45x90. On peut voir beaucoup plus grand si on le souhaite, cette grenouille pouvant sauter jusqu’à 2m de haut.
  • Il faudra un éclairage respectant un cycle jour/nuit de 12h et 12h
  • Le terrarium devra avoir une partie terrestre plus importante que la partie aquatique car c’est une espèce arboricole. En général on compte 2/3 pour la partie terrestre et 1/3 pour l’aquatique.
  • La partie aquatique devra être peu profonde et non stagnante de préférence. Avec racines et pierres stables pouvant aider la grenouille à ressortir facilement. Elle est piètre nageuse et pourrait se noyer.
  • La partie terrestre devra être riche en branches et plantes pour qu’elle puisse grimper.
  • Elles adorent les plantes à larges feuilles au dessus de l’eau telle que Phyllodendron etc.
  • Le terrarium devra être bien ventilé.

Température

  • 28°c le jour, 23° la nuit

Humidité

  • 60 à 100% pour la juvénile
  • 30 à 10% pour l’adulte
  • Humidifier les parois et le substrat si vous en avez quotidiennement mais jamais sur votre grenouille.
  • Idéalement, respecter un cycle jour/nuit sur l’hygrométrie (ne jamais la laisser à une hygrométrie trop élevée longtemps.) 50 à 90% le jour et plus élevé la nuit.

Substrat

  • Billes d’argiles, tapis horticole et tourbe blonde, terre de bruyère ou humus de coco. On pourra ajouter mousse vivante et/ou des écorces de pin.

Reproduction

  • Reproduction sexuée.
  • La femelle pond sur les feuilles des plantes au dessus de l’eau.

La reproduction d’Agalychnis callidryas est complexe dans le sens où il est nécessaire d’avoir une chambre des pluies. C’est un sujet assez technique sur lequel je n’ai personnellement pas d’expérience.

Sources :

  • Expérience personnelle
  • Expérience d’autres éleveurs
  • gbif.org

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :